Charte du badiste

Chère adhérente, cher adhérent,

Tu as choisi le badminton et/ou notre Club pour des raisons qui te sont propres : pour te défouler, parce que tes parents t’ont obligé à faire du sport, pour que ton corps rivalise avec ceux des Dieux du stade, pour décompresser de ta dure journée de labeur, pour fuir Bidon Story à la télé, pour t’entraîner ou tout simplement pour voir des gens sympas … quoi qu’il en soit tu es la bienvenue ou le bienvenu parmi nous.

Cette charte, qui t’est destinée, nous permettra de faire des terrains de badminton un lieu de convivialité, d’échange et de jeu, tout cela dans la bonne humeur.
1. Savoir ce qu’est le badminton :

C’est un sport de raquette opposant 2 joueurs (simple) ou 2 paires (double) sur un terrain séparé par un filet. Les joueurs marquent des points en frappant un volant (pas celui de ta voiture) à l’aide de leur raquette. L’échange se finit quand le volant touche le sol. Le badminton, c’est plus de 160 000 licenciés en France et plus de 100 millions de pratiquants dans le monde !

2. Participer dans la vie associative :

  • aux animations sportives organisées, qui permettront aux jeunes, aux loisirs et aux compétiteurs d’échanger des volants en toute convivialité.
  • aux animations organisées périodiquement par votre cher Comité Directeur dans le but de pouvoir se connaître autrement que sur un terrain de bad : randos, bowling, descente de bières, sports collectifs…
  • à l’organisation des tournois organisés par le club

Pour cela, il nous faudra selon l’importance de l’évènement, hommes, femmes, parents, enfants (laissez les bébés chez pépé et mémé) pour mettre en place les terrains, arbitrage, faire des courses, tenir la buvette, encourager…

Ainsi dans ces cadres-là, nous espérons favoriser les rencontres, l’échange afin de mieux se connaître dans l’esprit associatif et solidaire.

3. Accueillir son prochain :

  • Lui dire « Bonjour » (ou « bonsoir » le plus souvent)
  • Faire un effort pour intégrer les nouveaux ou débutants qui ont souvent du mal à trouver leur place.
  • Ne pas refuser une invitation à jouer

4. Intégrer tout joueur sans distinction de race et de couleur, de croyance et de religion, de volant et de paires de tennis… blablabli blablabla.

  • Intégrer : un jeune, c’est assurer l’avenir du Club, on n’a pas vocation à faire du club un musée
  • Intégrer : un vétéran, c’est l’accompagner à sa fin de vie
  • Intégrer : un loisir, c’est peut-être un espion du Bureau
  • Intégrer : un compétiteur, il vous épargnera peut-être sur le terrain

5. Respecter

  • C’est prendre en compte les articles 3 et 4
  • Le bon déroulement d’un créneau, c’est faire en sorte que chacun puisse avoir sa dose de bad. Donc en cas de forte affluence, il est impératif de :
  • favoriser les rotations sur les terrains à chaque set. Tourner sur les terrains, ce n’est pas revenir sur les terrains avec toujours les mêmes joueurs
  • privilégier l’occupation des terrains en double.

Le non respect de ce dernier point ou la situation que certains créneaux pourraient poser nous obligera à sortir l’arme ultime : la clochette qui fait tourner tous les 10 ou 15 min ou la grosse voix des membres du Bureau et de son Comité Directeur.

  • les lieux (les gymnases) et le matériel mis à disposition, c’est :
  • lors d’un créneau : aider à installer, démonter et ranger les filets et les poteaux situés dans les locaux prévus à cet effet.
  • ramasser et mettre à la poubelle les volants usagés (plumes) à l’issue d’une séance. La salle doit être libérée à l’heure. Ne fuis pas, ça ne dure même pas 2 minutes si tout le monde s’y met!
  • ne pas dégrader les filets, poteaux, ne pas exploser ta raquette par terre ou contre le mur (même si c’est ta raquette), ne pas faire de croche-patte aux autres adhérents (même s’ils sont plus forts que toi)…
  • jouer avec des tennis adaptés au jeu en salle (et à vos pieds)

6. S’échauffer un minimum et s’étirer en fin de séance, c’est respecter son corps. Le badminton est dans le top des sports les plus exigeants physiquement à un certain niveau, tes muscles et tendons sont extrêmement sollicités. Mais bon, ne t’inquiète pas, il y aura toujours quelqu’un pour te ramasser si tu veux tester le claquage.

7. Soutenir avec les couleurs du MBC :

  • nos joueurs « compétiteurs » dans le cadre de tournois officiels (rassure-toi, il n’y a pas de tournois officieux avec mise à mort du perdant) et nos équipes départementales, régionale et nationale dans le cadre des InterClubs.nos joueurs « compétiteurs » dans le cadre de tournois officiels (rassure-toi, il n’y a pas de tournois officieux avec mise à mort du perdant) et nos équipes départementales et régionales dans le cadre des InterClubs.

8. Se tenir informé régulièrement de la vie de l’association, notamment par le biais :

  • de notre magnifique site internet www.montpellier-badminton.org
  • de Facebook (lien direct sur la page d’accueil du MBC) qui a remplacé le forum
  • des membres du Bureau et de son Comité Directeur (tu les reconnaîtras facilement : ils ont tous de beaux yeux et ils sont sur la page « Comité Directeur – contacts » et sur le trombinoscope – le lien est également sur la page d’accueil).

9. Se souvenir de la présente charte du badiste.

10. S’amuser avant tout et se faire plaisir.