Menu icoMenu232White icoCross32White

Retour
Codep 34, késako ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Codep 34, késako ?

Au cours d'un échange entre badistes, il est apparu que nous n'étions pas d'accord sur les différences entre la Ligue et le Comité Départemental (Codep) en termes de fonctions et de rôles dans l'activité sportive au quotidien. Et vous, pensez-vous être capable de définir le Codep et citer 3 situations où vous pourriez être en contact avec cette instance ? Si votre réponse est "euh..", "non" ou "peut-être", nous vous conseillons lire l'interview ci-dessous de Rudy, membre du Codep34 qui va nous éclairer sur ce sujet.

Pour commencer c'est quoi le Codep ?

"Le comité départemental de l’Hérault de Badminton est une association déconcentrée de la fédération française de badminton. Il a pour rôle de faire appliquer les règlements fédéraux, gérer l’organisation et la pratique du Badminton et le développer sur le département. Étant une association à part entière, il a aussi la possibilité de mener une politique indépendante et adaptée aux besoins du territoire, d’où le projet 2024 du Codep34.

C’est une association loi 1901 à but non lucratif, gérée par un Conseil d’administration composé de différents acteurs du territoire (présidents, élus, techniciens, bénévoles, joueurs…) qui sont élus lors d’une assemblée générale. Quiconque possède une licence dans l’Hérault peut prétendre à intégrer le CA du comité.

Pour le diriger, on retrouve un bureau directeur composé du Président Mr Alain GILLE, d’un secrétaire Mr Sylvain CAUSSE et d’un trésorier Mr Jean louis SABATIER. De plus, ce comité est employeur depuis 2016.

Voici une liste non exhaustive des thématiques abordée par le comité :
- Développer un maillage géographique de club de badminton : création de nouveaux clubs, développement de nouvelles pratiques, développement de la culture du badminton
- Formation des encadrants, dirigeants, officiels techniques.
- Développer la communication en interne et externe
- Gestion de l’Équipe Technique Départementale
- Gestion de la performance chez les jeunes : détection, stages, suivi en compétition
- Favoriser l’emploi au travers de la formation et de la création et gestion d’un GE
(Ici le groupement économique se réalise avec d'autres associations de badminton pour financer le recrutement et le salaire d'un d'entraineur)
- Organisation de compétitions fédérales : championnat départemental, trophées départemental adultes (TDA), trophées départemental jeunes (TDJ), interclubs départementaux jeunes et adultes
- Création et gestion saisonnière des plannings pour les compétitions privées, formations et autres événements
- Mission administrative
- Conseils et accompagnement des clubs sur des projets ou dossiers
- Mission avec la Ligue et l’Équipe technique régionale
- Mission sur les équipements : recensement, accompagnements des projets, travail pour la prise en considération du badminton dans les équipements

Dans le cadre de ces missions et afin de les mener à bien, le comité travaille régulièrement avec les clubs, le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS), le Conseil Départemental, Hérault sport, la Ligue Occitanie de badminton, et toutes autres instances susceptibles de l’aider. Pour fonctionner, le Codep dispose de leviers financiers dont une partie est récupérée sur les licences des joueurs du département (7€ par licence adulte ou jeune et 3,5€ pour les – 9 ans)."

Comment le CODEP agit sur la vie des joueurs dans leur individualité ?

"Le premier interlocuteur des joueurs est le club, c’est à lui que revient l’objectif de répondre aux besoins et aux attentes de ses pratiquants et c’est chez lui que le joueur adhère.

Le club quant à lui, adhère à la fédération et par ce biais au comité qui a pour obligation statutaire, dans la mesure de ses moyens, de diriger, coordonner, organiser administrer et développer la pratique du badminton et de ses disciplines associées sur le département. Cela engage le comité sur beaucoup de missions comme détaillées ci-dessus.

Pour les joueurs, le comité est généralement leur interlocuteur :
-pour participer à des compétitions départementales
-en tant que capitaine d’équipe interclubs
-pour se former en tant qu’encadrant ou officiel
-pour participer à des évènements mis en place par le Codep (conférence, AG …)

et moins fréquemment :
-pour répondre à des questionnements
-pour informer sur d’éventuelles sanctions sportives"

Comment le CODEP agit sur la vie des clubs d'une manière générale ?

"Concernant les liens entre les clubs et le comité, ils sont étroitement liés. Le comité est composé généralement de personnes issues des clubs. Il est leur premier interlocuteur et leur conseiller privilégié.

Les clubs et les dirigeants se tournent régulièrement vers le comité pour :
-répondre à des questions, ou des problématiques,
-être à leur écoute,
-les accompagner dans des projets,
-leur apporter les connaissances et compétences pour structurer et développer leurs clubs,
-amener une plus-value dans leurs démarches institutionnelles ou politiques, etc

À l’inverse, le comité n’existerait pas et ne pourrait mettre en place ses actions ou mener à bien ses missions sans le soutien et l’aide apportés par les clubs. Sans ces associations, le comité aurait beaucoup moins d’utilité puisqu’il existe en grande partie pour aider les clubs existants à fonctionner, à se développer. Les clubs font partie intégrante des actions mises en place par le comité."

Que doit-on retenir de cette instance si « nébuleuse » pour les adhérents ?

"Il est important de comprendre que les clubs et le comité ont des missions communes, généralement en lien direct avec la pratique du badminton et surtout des missions indépendantes mais complémentaires. Par exemple le comité fait en sorte d’améliorer la qualité de pratique sur les équipements, les compétences, les offres de pratique…, tandis que les clubs travaillent sur la qualité d’accueil, de vie sociale, d’écoute etc.

En dehors du rôle « déconcentré » du comité qui se doit de faire appliquer les décisions fédérales, le comité n’est pas supérieur aux clubs, bien au contraire. C’est une association classique qui ne peut s’immiscer dans la politique d’un club et inversement.

Contrairement à certaines idées reçues, ces deux entités ont tout à gagner à travailler main dans la main, car même si nos missions sont parfois différentes, nous sommes complémentaires et partageons le même objectif : Permettre à tous de jouer au Badminton."

Merci Rudy pour ces éclaircissements !

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Instances fédérales
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Une assurance FFBAD pour les licenciés en cas de blessure... ?

Une assurance FFBAD pour les licenciés en cas de blessure... ?

Tous les licenciés ffbad disposent d'une assurance Generali, incluse dans le prix de l'adhésion...

27 octobre 2020
Election des dirigeants FFBAD le 12/12/2020

Election des dirigeants FFBAD le 12/12/2020

Le 12 décembre prochain se tiendra l'élection du conseil exécutif de la FFBAD. Le mandat est...

Sarah BOURRAT
23 novembre 2020
Ligue Occitanie, Késako ?

Ligue Occitanie, Késako ?

Au cours d'un échange entre badistes, il est apparu que nous n'étions pas d'accord sur les...

31 mars 2021
Week-end détection et interclubs jeunes

Week-end détection et interclubs jeunes

J1 : Journée de détectionCe samedi 16 octobre avait lieu une journée de détection organisée par...

17 octobre 2021
Bad'Halloween le 27 octobre 2021

Bad'Halloween le 27 octobre 2021

Par une nuit étoilée de la fin du mois d'octobre, je roulais sur les routes désertes du nord de...

13 octobre 2021
Recycle ton volant (et tes boites) !

Recycle ton volant (et tes boites) !

Depuis 2020, l’association Montpellier Badminton Club s'associe à Alionax pour le recyclage...

Sarah BOURRAT
19 septembre 2021